conte - kamichibai -

"Roule Kamichibai"

 

Kamichibai  - petit théâtre de papier

Butai = castelet en bois le plus souvent

C'est une technique de contage avec images comme support (lecture pour les puristes, voir outil pour raconter pour d'autres) utilisée au Japon. Elle a connu son essor vers 1920.

Le "conteur" rameute le public avec des "claves" qu'il frappe l'une contre l'autre. Il vend des bonbons en échange des meilleures places. Pour s'assurer la fidélité, il fait des histoires à épisodes. Il passe de village en village.

Au moment de la seconde guerre mondiale, le kamichibai devient un outil de propagande.

A la fin de la deuxième guerre mondiale, les américains ont détruit ces instruments de propagande.

Puis, ils sont revenus comme outils pédagogiques pour l'apprentissage des idéogrammes.

Il a fait son apparition en occident où il est utilisé comme à son usage premier.

Toutes les cultures ont leur culture de l'image (chemin de croix dans les églises, lanterne magique...)

Le kamichibai est l'ancêtre du manga.

L'histoire est découpée en planche et chaque planche est un moment de l'histoire. Les planches sont retirées les unes après les autres selon des mouvements qui rendent dynamique l'histoire.

Dans le groupe des conteurs de mots en étoiles, C'est Françoise et Sophie les passionnées du kamichibai...

C'est à leur initiative qu'est né le projet "roule kamichibai"


Elles ont cherché un vélo, l'ont customisé, aménagé et fait naître le projet de "colporter les histoires et la magie (Françoise est aussi magicienne) en vélo dans les rues, sur les places, dans les festivals"...


Françoise à même organisé une formation pour tout le groupe avec Christelle orts, de la maison du conte de Jodoigne (section Ittre) pour que nous soyons toutes sur la même longueur d'onde... pour réaliser des performances en rue...


C'est très enrichissant, amusant et très gai ces partages!

Danièle

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site